Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 20:10

Le Père Gouriou

 

 

Balzac a écrit "Le Père Goriot", ici il s'agit du Père Gouriou, c'est à dire du pâtissier, père d'Alain Gouriou, l'ancien Député Maire de Lannion, décédé en 2012.

 

Contraitement au triste Père Goriot, le Père Gouriou faisait d'excéllentes patisseries, de sublimes crêmes glacés, un pudding bien meilleur que celui des anglais, etc.

 

C'est avec lui que j'ai appris et compris la patisserie spéculative, ainsiq ue l'éssence du catholicisme breton, lors de ma communion, au travers d'une pièce montée de sa frabrication dont chaque pièce caramélisée comportait une crème différente: chantilly, pralinée, vanille, chocolat, fraise, crème au beure, etc.

 

Bien sur, j'avais éssayé d'autres genres de spéculation, avec la quinquaillerie par exemple, la quinquallerie spéculative, mais elle s'est avéré dangereuse à tel point que j'ai fini à avoir toujours avec moi un pistolet d'alarme.

 

Mais jamais je en suis arrivé à un tel niveau qu'avec la patisserie.

 

Bien sur, il y a la maçonnerie, la maçonnerie spéculative, c'est c'est vraiment très banal et vraiment trop mondain.

 

Tandis que la Palais de Dame Tartine recèle des trésors digne d'une caverse d'alibaba. Et surtout cela se mange, pas les cailloux, avec lesquelq on finit par avoir une pierre à la place du coeur, ce qui n'a rien à voir avec être une crême.

 

La suite Bientôt

 

 

Copyright Pierre Sarlat

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre SARLAT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre SARLAT
  • Le blog de Pierre SARLAT
  • : L'univers créatif, l'univers philosophique, l'univers initiatique, etc.
  • Contact

Recherche

Liens