Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 11:40

                            elianedeproost.jpg

                                     La Secrétaire genérale Eliane Deproost du Centre d'Action Laïque     

La Lettre de Eliane Deproost 

qui a occasionnée ma démission 

du Centre d'Action Laïque (Belgique)

                     

Cette lettre de la Secrétaire générale du CAL - Centre d'Action Laîque - Eliane Deproost, lettre commentée ci-dessous en rouge pour ce qu'elle révèle de la réalité laïque institutionnelle belge sous des apparences de liberté, de "libre examen" et de laïcité, réalité plutôt cléricale, voire même totalitaire, les signes étant nombreux.

Alors qu'il s'agisait de défendre l'existence de l'article libre examen sur Wikipedia, un article dont j'étais l'auteur, article qui y a été supprimé, alors qu'il y était depuis 5 ans sans problème, article qui se trouve désormais sur le site athéisme (link) et enrichi sur ce blog,  aucun laïque ou "libre exaministe" belge, prévenus en nombre,  ne s'est manifesté pour défendre le libre examen, et dans l'ensemble (cliquez link), il n'y a que Yves Pras, le Président du Mouvement Europe et Laïcité (cliquez link) qui s'est manifesté en écrivant fort justement et des plus clairement: "Je pense qu'il faut conserver cet article. Pourquoi? Pour que le débat d'idées ait lieu. Supprimer, c'est reconnaître son impuissance à débattre. On n'est pas d'accord? eh bien disons le, en complétant l'article, en créant des liens avec d'autres articles. Vouloir supprimer cet article là, en plus, voudrait dire que le site obéit à une ligne éditoriale refusant la liberté de conscience, la pensée libre, la Laicité.... ce qui serait contraire à la démarche même de ce site".

Il s'agissait en fait de mon droit moral d'auteur pour l'article libre examen sur Wikipédia suivant la Convention de Berne, Convention niée par Wikipédia par les notions de Copyleft et de licence GNU ou autres, alors que rien ne peut prévaloir in fine sur le droit international de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle de l'ONU (OMPI /ONU).

C'est alors qu'un débat de vitrine a été monté par Wikipédia France pour masquer cette question du droit moral d'auteur, que n'ignorent pas, par exemple, les 2 encyclopédies chinoises sur internet dont le total des articles dépasse 5 millions, bien plus que le wikipédia anglophone qui comprend 3 millions d'articles, ainsi l'encyclopédie chinoise  Hudong qui compte 3 millions d'articles et l'encyclopédie chinoise Baidu Baike qui en compte 2 millions.  Et on voudrait nous faire croire qu'il  y a de la censure en Chine parce que Google n'y est pas reconnu  ... le principal moteur de recherche en Chine étant Baidu qui indexe 740 millions de pages web.

La Chine a signé il y a des années la Charte internationnale des droits de l'homme, comportant notamment la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et les deux Pactes, droits civils et droits sociaux, personne n'en a parlé en occident, et la Chine, par la question de la reconnaissance des droits d'auteur sur ses encyclopédies, semble plus respectueuse des Droits de l'Homme que l'occident.

Et soudain, plusieurs mois après le débat et la suppréssion de l'article libre examen sur wikipedia, arrive la Secrétaire générale du Centre d'Action Laïque avec ses propos  particulièrement déplacés, qui font même penser par leur grossiereté à une franc-maçonne, plutôt tendance Droit Humain.

 

Voici la lettre intégrale commentée de la Secrétaire générale du CAL :

 

"Bruxelles, le 7 avril 2010

 

Cher Monsieur,

 

J’accuse réception de votre courrier adressé le 26 janvier au Centre d'Action Laïque de la province de Liège.

Je me souviens par ailleurs avoir déjà vu passer un courrier analogue en décembre dernier, adressé à Monsieur Pierre Galand, Président du CAL.

Trois observations ici : La date de réponse est très tardive par rapport au débat sur wikipédia, clot depuis des mois, il est fait réponse à la Régionale de Liège qui n'a rien à dire non plus, et ce n'est pas le Président qui répond sur cette question importante pour laquelle dés ma première lettre de décembre le Cabinet du Roi Albert II, lui, m'a répondu, de même qu'il a accusé réception de ma lettre de démission du CAL.

Le problème que vous soulevez est difficile à traiter pour nous. Comme vous le savez, Wikipédia fait de gros efforts pour rendre son contenu crédible, face aux attaques fréquentes quant à sa fiabilité. C’est pourquoi, sur des sujets ne faisant pas l’objet d’un nombre élevé de requêtes –ce qui témoigne de leur popularité et garantit, par ailleurs, des retours de flamme très nombreux d’internautes en cas d’erreur - sont surveillés comme le lait sur le feu.

Il est donc difficile voire impossible pour un belge, qui plus est Grande secrétaire, d'expliquer de façon crédible le libre examen qui au fond est injustifiable par son origine protestante avec Jacobius Arminius et les remonstrants contre les calvinistes. On fait dire en Belgique au libre examen ce qu'il n'est pas, en le prend pour l'examen libre de Condorcet, et la fuite en avant est prise en déplaçant le sujet sur wikipédia, en oubliant que mon article y était sans problème depuis 5 ans et le plus lu par Google sur le libre examen.   

En l’occurrence, le sujet « libre examen » a pu susciter une légitime méfiance quant au contenu proposé, ce qui a diligenté de la part des gestionnaires du site une enquête sur son auteur et sur le texte proposé. Jusqu’ici, rien d’anormal.

Tout est au contraire très anormal, non seulement le fait que durant 5 ans mon article travaillé en Recherche à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes n'a posé aucun aucun problème si ce n'est en aparté une ou deux remarques constructives qui ont permis d'améliorer l'article à propos du catholicisme.

Selon la Secrétaire générale du CAL, il serait normal, soudain, de "diligenter" (!), après 5 ans, une enquête (!!) sur le contenu (!!!) et même en premier lieu sur ... l'auteur (!?!), dernier point qui a vraiment de quoi faire pâlir de jalousie les tribunaux populaires des régimes totalitaires.

Quelle enquête ? Comme s'il s'agissait de méthodes cléricales inadmissibles d'emprise, de pouvoir et de domination sur autrui, bien qu'il s'agisse plutôt en l'occurence des méthodes d'une certaine gauche qui se pare des droits de l'homme, gauche qui est désormais aux commandes du Centre d'Action Laïque. 

Tout est a tel point anormal sur le Wikipédia francophone que je ne pouvais plus écrire mon point de vue étant interdit de toutes écritures pour avoir fait valoir mes droits moraux d'auteur... restant libre d'écrire sur le wikipédia anglophone.

S’agissant d’une matière peu populaire, donc peu connue, Wikipédia applique la règle tacite qui consiste à ne pas publier comme «entrée encyclopédique » des textes qui n’auraient pas fait préalablement l’objet d’une publication emblématique. Ces textes là sont alors qualifiés de « textes inédits » (TI) et donc, potentiellement sujets à caution.

Ce n'est à nouveau pas du tout le problème, mon article, populaire et connu, qu'elle n'a manifestement pas lu  s'appuyant sur de nombreuses références qui y sont énoncés, tout étant vérifiable. Est ici  fortement marqué la nature cléricale du Centre d'Action Laïque belge par la notion de "publication embématique" qui prend les contributeurs de Wikipedia pour ceux de l'Encyclopédia Universalis, ces derniers étant des mandarins universitaires ayant "publié", ce qui n'est pas du tout le cas pour wikipédia, où cependant le confomisme du plus grand nombre des collaborateurs fascisants qui s'érigent en censeurs a finit par l'emporter sur la créativité d'authentiques contributeurs, le niveau de wikipédia ayant largement baissé; les anciens administrateurs, qui eux étaient sensés, étant partis.

Le Centre d'Action Laïque est allé jusqu'à avaliser en 2005 un texte de Jean Baubérot intitulé "Déclaration internationale sur la laïcité" affirmant pour finir que la laïcité c'est que des clers ayant le savoir éclairent la masse du Peuple ignare.  

Le fait que vous usiez d’un pseudonyme (voir de plusieurs, si j’en crois les commentaires) et que vous ayez tenté, si je comprends bien, de faire rentrer par la fenêtre sous un autre nom un texte chassé par la porte, n’a pas plaidé en votre faveur.

C'est à nouveau n'importe quoi. Tout le monde utilise des pseudonymes sur Wikipédia. Je n'ai évidement chercher à faire revenir mon texte, puisque je défendais mon droit moral d'auteur en voulant que l'article soit supprimé pour cette raison déniée. Je voulais argumenter en ce sens, ce qui a été censuré par wikipédia qui exclu dés lors l'IP de son système, interdisant toute écriture...nous en sommes revenu à la période "Méssieurs les censeurs bonsoir".  

Il ne nous appartient pas en l’espèce d’apprécier ou non la qualité de votre texte. Car je n’imagine pas le CAL écrire à Wikipédia pour leur demander de bien vouloir accepter ce texte en l’état sur la seule foi de notre « légitimité institutionnelle » belge. Le CAL n’est pas le gardien de l’orthodoxie libre exaministe.

La contradiction et la dénégation au sens psychanalytique est ici partout, car qu'est ce que la Secrétaire générale a fait d'autre depuis le début de sa lettre que d'aprécier négativement par la diffamation la qualité de mon texte en imagineant une légitimité institutionnelle au CAL et la sienne en particulier. L'individu n'existe pas au CAL, aucun individu ne pouvant en être membre, mais seulement d'une de ses associations; CAL qui imagine qu'une telle négation des droits de l'homme et qu'un tel fonctionnement est qualifiable de laïque, ce qui est révélateur d'un certain certain fonctionnement, et en particulier, à nouveau, d'une certaine gauche.

Nul ne peut  en effet, il faut le souligner, être membre individuellement du CAL,  tout comme de la Fédération Humaniste Européenne (FHE) d'origine belge, il n'y a que l'entité qui ai une existence reconnue, ne reconnaissant qu'une pléiade d'associations où il n'y a que des fonctions, non des personnes, un tel fonctionnement étant à l'évidence de nature totalitaire, comme dans l'ancienne URSS avec un parti unique et monolithique. 

Reste qu’en effet, la présence d’une entrée « libre examen » sur Wikipédia est souhaitable, dans le respect de toutes les règles de transparence voulues par ce média extraordinaire dont l’autogestion est, par ailleurs, admirable. 

C'est le bouquet  final, pas moins délirant. Cela fait déjà plus de 4 mois qu'il n'y a plus d'entrée libre examen sur wikipédia, les laïques belges en particuliers ne l'ayant pas réintroduit, puisque son analyse en montre rapidement l'escroquerie intéllectuelle, les belges connaissant parfaitement dès l'école l'origine religieuse et cléricale du libre examen avec la Confessio Belgica lorsque la Belgique faisait partie des Pays bas espagnols.

Quant aux règles de wikipédia, par leur "transparences", elles sont devenues totalitaires, ce que la Secrétaire générale trouve extraordinaire et admirable... elle rêve que tout soit comme ça avec "des lendemains qui chantent".  

J’espère avoir répondu ainsi à vos interrogations.

Quelles intérrogations ? Encore faut-il décoder le discours de la commissaire politique du KGB (prononciation en flamand de CAL).

Veuillez croire, cher Monsieur, en mes sincères salutations.

Pas les miennes, aucune salutation, éssentiellement des écritures auprès du Roi des belges qui règne sur ses sujets.

Eliane Deproost

Secrétaire générale "

On s'en serait passé. Le CAL était crédible du temps où Hervé Hasquin le dirigeait (bien qu'il ne l'ai pas présidé), il n' a céssé depuis de régrésser, la régréssion du type "Politburo" éclatant désormais au grand jour avec son nouveau Président.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre SARLAT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre SARLAT
  • Le blog de Pierre SARLAT
  • : L'univers créatif, l'univers philosophique, l'univers initiatique, etc.
  • Contact

Recherche

Liens